Le point sur le chantier social de la vieillesse des immigrés par un gérontologue pionnier dans ce domaine. Il fait ressortir un paradoxe : «une preuve suffisante d’une intégration définitive» par la demande de sépultures et «l’échec de certains aspects de la politique d’intégration»
fin de voyage