15 avril 2021

Les oubliés de la vaccination contre la covid-19

En plein pic de l’épidémie de la Covid-19, les personnes âgées des foyers de travailleurs migrants n’ont pas bénéficié de l’attention requise comme personnes vulnérables. Certains foyers sont devenus de vrais clusters et ce n’est que grâce à la mobilisation de quelques élus que des campagnes de distributions de masques et de gel hydroalcooliques ont été organisées. C’est aussi grâce à cette même mobilisation que des séances de dépistages ont vu le jour.

Aujourd’hui toute la France est suspendue au lancement de la compagne de vaccination. Nous comprenons parfaitement que les personnes âgées dans les Ehpad soient prioritaires, mais nous pensons également que les personnes âgées des Foyers de travailleurs migrants doivent l’être aussi. A vulnérabilité identique et même avec des risques accrus dans les foyers au regard des conditions de vie souvent insatisfaisantes, il est anormal que ces personnes âgées continuent à être oubliées dans les mesures prises. La solidarité nationale doit être générale et sans distinction.