29 novembre 2020

Le reproduction de la misère

Lorsque vous avez connu et côtoyé ces visages et ces histoires d’une immigration malheureuse d’une époque qu’on pensait révolue à jamais, vous ne pouvez ni accepter, ni supporter aujourd’hui que des immigrés subissent l’exploitation et le déni des droits élémentaires. Le marchandage aux portes de l’Europe pour savoir qui doit rentrer ou non, fait incidemment pousser des ailes chez les négriers et les patrons véreux en fragilisant des gens menacés en permanence d’être dénoncés ou expulsés. Aucune crise, aucune vision migratoire positive ou négative, ne peut justifier ou tolérer que nous fermons les yeux sur l’insupportable atteinte à la dignité de ces gens et à leurs droits.